Fonctionnalités générales

LA CONSTRUCTION DU MODELE

La construction d’un modèle 3DCS se déroule en 5 étapes

- l’utilisateur commence par indiquer au système la position relative des pièces entre elles, mais la définition des liaisons n’est pas toujours suffisante si l’on veut ensuite être capable d’identifier les variations pouvant être induites par la séquence de montage de l’ensemble. C’est pourquoi 3DCS permet également de décrire le processus d’assemblage afin que le système puisse déterminer précisément les sources de variations contribuant à la dispersion des conditions fonctionnelles : Les tolérances sur les pièces ET celles du processus d’assemblage. Toutes ces opérations sont réalisées directement dans CATIA V5

- Les conditions fonctionnelles à étudier (caractéristiques clés) sont ensuite définies sur le modèle en utilisant directement la géométrie CATIA ou en y rajoutant des entités additionnelles. Ces conditions peuvent être des distances (points/surfaces/plans/droites, …), des interférences, des angles, des jeux mini, etc…

- Les sources de variation sont indiquées au système, il peut s’agir des annotations FTA de CATIA qui indiquent les tolérances de position, orientation, forme, ou bien de tolérances ajoutées directement dans 3DCS. Pour chaque source de variation, une distribution statistique peut être introduite (lois standards ou lois utilisateurs issues de l’expérience) de façon à représenter au mieux les dispersions réellement observées lors d’une production en série (adapté aux processus 6sigma)

- Une animation graphique du modèle peut être réalisée afin de voir les différentes configurations qui pourront exister du fait de toutes les variations du modèle. On peut ainsi valider le modèle et comprendre de façon intuitive les sources de variations dimensionnelles du produit. L’intégration poussée avec CATIA permet d’utiliser tous les autres ateliers pour faire des analyses de crash, des sections etc… sur l’assemblage dans toutes ses configurations

- Enfin une simulation type Monte Carlo est lancée et 3DCS fait varier chaque spécification à l’intérieur de son intervalle de tolérance, puis assemble les pièces et enfin mesure chaque condition fonctionnelle pour chaque assemblage.

LES RESULTATS

Analyse statistique

Après le calcul, les résultats de toutes les mesures sur chaque échantillon sont affichés sous forme d’histogrammes qui permettent d’évaluer graphiquement les distributions statistiques et la proportion d’assemblages hors spécifications. Par ailleurs de nombreux résultats numériques sont fournis comme la moyenne, l’écart type, le 6sigma,, le CPk, les taux de non conformités, etc…

Pire Cas

3DCS permet également de déterminer les « pires cas » (toutes cotes au mini ou au maxi de leurs ITs) soit en mettant le système sous forme d’un système d’équations, soit par un système d’itérations

Analyse de sensibilité

Afin de pouvoir optimiser le tolérancement, l’importance de chaque contributeur pour chaque mesure est évaluée et apparait sous forme d’un pourcentage dans un tableau. Ceci indique quelles tolérances doivent être resserrées en priorité pour réduire les dérives sur les cotes fonctionnelles ou celles qui peuvent être relâchées sans risque. L’ordre d’importance de chaque contributeur est également affiché sur le modèle 3D pour un repérage plus facile.

Analyse des facteurs géométriques

Une analyse des coefficients d’amplification géométrique peut être effectuée grâce au module Geofactor, de façon à déterminer les contributeurs dont la variation influence le plus le résultat. Ceci peut amener le concepteur à corriger une géométrie conduisant à une trop grande sensibilité aux variations de certaines cotes

FONCTIONS AVANCEES

Modélisastion de pièces non rigides

Si l’hypothèse de pièces infiniment rigides n’est pas suffisante, 3DCS peut prendre en compte la déformation des pièces grâce au module Compliant Modeler,

Optimisation

Une optimisation globale des valeurs (coût ou qualité) des tolérances du modèle peut être effectuée grâce au module AAO

Etude des Spécifications

Grâce au module Spec Study, vous pouvez étudier l’impact visuel des divers jeux et affleurements dans un environnement photoréaliste